Menu
Disponible
Lu Me Ve de 08h30 à 20h00
Ma Je de 14h00 à 20h00
Sa Di pour les urgences uniquement
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Mise en lumière du syndrome fémoro-patellaire: traitement kiné

Mise en lumière du syndrome fémoro-patellaire: traitement kiné

Le 11 novembre 2018
Le syndrome fémoro-patellaire est une pathologie qui a de grands risques de récidives. Il est important d'avoir un traitement et la kiné est le plus indiqué. Il faut une autonomie pour que le patient puisse agir.

Commençons par définir le syndrome fémoro-patellaire : il s’agit de douleurs qui sont autour de la rotule. La douleur survient lors d’activité en charge tel que : la marche, la course à pied, certains exercices de fitness, … Cette pathologie touche majoritairement les adolescentes et les adultes entre 15 et 30 ans. Cela représente 70% des personnes qui souffrent du syndrome fémoro-patellaire. Le pronostic sans prise en charge thérapeutique n’est pas positif car le risque de récidives augmente au plus le traitement s’installe tardivement.

Les auteurs ont essayé de dresser des modèles explicatifs. Nous pouvons les regrouper afin de mieux comprendre l’installation de la pathologie. Les faiblesses de nos muscles quadriceps peut être une cause et une conséquence du syndrome fémoro-patellaire. Cette faiblesse peut résulter d’un mauvais cheminement biomécanique c’est-à-dire : un problème venant de la cheville ou du bassin. Cet alignement perturbé entraîne une charge excessive au niveau de la rotule en un point. La présence d’un œdème serait le 1er signe de souffrance au niveau du genou.

Au niveau du traitement en kinésithérapie : les guidelines (lignes directives) prônent une réhabilitation active car 30 minutes représentent 2% de votre journée. Il faut donc avoir une action toute au long de la journée par l’autonomie du patient. Bien sûr tous les mouvements sont adaptés à la douleur du patient qui doit rester sous le seuil de celle-ci. La progression sera adaptée en fonction de vos objectifs pour retrouver l’endurance, la force, … Les séances de kinésithérapie se déroulent au cabinet à Chaumont-Gistoux. Elles durent 30 minutes et sont prolongées par des exercices à domicile car cette pathologie nécessite un travail fréquent.