Menu
Disponible
Lu Me Ve de 08h30 à 20h00
Ma Je de 14h00 à 20h00
Sa Di pour les urgences uniquement
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Première séance de traitement revalorisée : du nouveau à l'inami en septembre!

Première séance de traitement revalorisée : du nouveau à l'inami en septembre!

Le 12 septembre 2017
Au 1er septembre, les kinésithérapeutes pourront attester un pseudocode qui revalorise l'examen clinique du patient. Pour que ce dernier aie une prise en charge individuelle.

La première séance de kinésithérapie est enfin adaptée au 1er septembre 2017. Les kinésithérapeutes pourront prendre une séance pour faire un bilan précis et spécifique à chaque pathologiepour pouvoir soigner plus efficacement le patient.

À partir du 1er septembre 2017, conformément à la convention M17 mise en place par les organismes assureurs, une prestation spécifique doit être introduite dans la nomenclature des soins de santé pour la "première séance de traitement en pathologie courante".

Cette prestation spécifique pourra être attestée une fois par an par patient. Les honoraires seront supérieurs de 25% à ceux de la séance de traitement normal, la différence sera remboursée intégralement.

Le but de cette revalorisation d'honoraire est de permettre aux kinésithérapeutes de prendre plus dans temps dans l'analyse et l'examen fait avec le patient. 

Le patient qui se présente au cabinet ou dans une autre institution (domicile, hôpital,...) pourra être pris en charge de manière plus approfondie. 

L'objectif de cette valorisation de la séance est de permettre au kinésithérapeute de faire un examen et une analyse précise de chaque patientet individuellement. Pour trouver l'origine de son problème mais aussi dans mieux comprendre avec les patients ses objectifs et attentes.

L'INAMI permet aux kinésithérapeutes exerçant en Belgique de se mettre en accord avec les cadres internationaux ainsi que les evidence based practice.

Nous pourrons ainsi mettre en place un examen approfondi qui mènera à un plan de traitement personnalisé. Ceci facilitera l'évolution du patient dans son traitement pour le soulager.

Ce supplément d'honoraire est remboursé à 100% au patient.

Cependant à ce jour l'INAMI n'a toujours pas publié les pseudocodes qui permettront l'attestation de cette prise en charge. En espérant qu'ils arrivent le plus vite possible pour pouvoir adapter la réalité du terrain avec l'administratif.